Saturday, February 18, 2017

Décodex est mort dans l'œuf. Pour le moment.

Décodex est mort dans l'œuf. Pour le moment.
Ils se tirent une balle dans chaque pied en choisissant de lister les domaines (ou débuts d'URL dans certains cas) :
  1. Ils vont se décrédibiliser à catégoriser le tout quand une partie seulement correspondra à la catégorisation.
  2. Techniquement, rien de plus simple que remplacer un domaine (ou une URL) par une autre. Les faussaires en information n'en auront que pour quelques jours pour contourner, voire tromper, le décodex.

Toutes réflexions qui avaient été menées lors de la création d'outils beaucoup plus malins tels que hoaxbuster. Sur un plan plus théorique, il est évident qu'il existe plus de moyens de disséminer les fausses informations que de fausses informations elles-mêmes, ainsi le travail de hoaxbuster, qui liste les fausses informations et non pas leurs moyens de diffusion, est-il des centaines ou milliers de fois plus simple (et donc efficace) que celui du décodex.

Décodex est donc déjà mort. Il faudrait la force de l'État (ex : une haute autorité avec des moyens dédiés + des lois liberticides anti-diffusion de l'information) pour arriver à maintenir une liste de qualité suffisante pour attirer les foules. Espérons que nous n'en arriverons jamais là !