Thursday, July 5, 2012

Remarque agnostique sur Linux en entreprise

Pour avoir travaillé dans de nombreuses sociétés, il me semble évident que Linux représente une menace. Notez que je ne dis pas que c’est le choix de Linux qui représente une menace, car Linux n’est pas un choix. Linux est imposé par le marché. De plus en plus d’outils utilisent Linux, y compris des sociétés très respectables et des éditeurs de logiciels métier. Ce qui représente une menace, c’est le manque de réaction managériale face à l’arrivée de Linux.

Deux menaces principales existent :
  • Le scénario de ne pas savoir intervenir en cas de panne, par faute de formation.
  • Le scénario d’avoir tellement de Linux différents que l’on ne sait plus comment les gérer et que l’on multiplie les coûts.

Ces remarques s’étendent à Linux, à Mac OSX, aux BSD et aux autres sortes d’Unix.



Ma recommandation

Tout d’abord, cesser le déni et reconnaître que Linux est utilisé au sein de l'entreprise. Ensuite, accorder un crédit de temps *qui peut être de l’autoformation* à un ou plusieurs administrateurs système, pour se former à Linux.

Enfin, faire un certain nombre de choix concernant Linux, visant à éviter le chaos de la muliplication. Par exemple, le choix d’une ou deux distributions « supportées » par le service informatique et l’achat d’une suite logicielle permettant l’intégration des machines Linux aux outils centraux, y compris outils Microsoft.